4 erreurs à éviter lors de l’achat d’une première voiture

Après la première voiture, beaucoup achèteront plusieurs voitures au fil des ans, selon l’évolution de leur vie et la durée de vie de leur véhicule. Comme toute personne qui a acheté une voiture peut en témoigner, être un premier acheteur de voiture peut sembler intimidant. Les acheteurs d’une première voiture ont beaucoup de choses à penser, non seulement pour trouver « la bonne voiture », mais aussi pour déterminer où acheter et comment payer. Certains disent que la meilleure façon d’apprendre est de le faire, mais les erreurs d’achat d’une première voiture peuvent coûter beaucoup.

Erreur 1 : ne pas faire suffisamment de recherche

Vous venez d’avoir votre permis et vous recherchez votre première voiture, ou faire sa carte grise etc… Selon votre emplacement, il peut y avoir des dizaines de concessionnaires de voitures neuves ou d’occasion à moins d’une heure de route, et des centaines de voitures neuves ou d’occasion parmi lesquelles choisir. Ne vous arrêtez pas simplement chez le revendeur le plus proche ou celui recommandé par des amis ou les réseaux sociaux.

Prenez le temps de rechercher des véhicules et des concessionnaires dans votre région. Il existe de nombreuses sources en ligne, où vous pouvez découvrir les avis et opinions sur les véhicules, l’expérience client, la réputation du concessionnaire, les options de financement, le stock de véhicules.

Erreur 2 : supposer que le concessionnaire a l’avantage

Le concessionnaire a un avantage sur l’acheteur d’une première voiture car il est généralement nerveux et vulnérable, et y voit donc un signal pour choisir une option de financement qui lui convient davantage qu’à l’acheteur. Il était vrai que les concessionnaires offraient moins d’options de financement, mais l’élargissement du marché a permis aux acheteurs d’une première voiture, même à faible crédit, d’obtenir un financement décent.

Demandez à votre concessionnaire quelles sont les options de financement dont il dispose pour les acheteurs d’une première voiture. Un bon concessionnaire sera prêt à offrir plusieurs options de financement pour obtenir un client satisfait. Si vous ne pouvez pas obtenir une réponse directe, cherchez ailleurs.

Erreur 3 : les acheteurs d’une première voiture achètent souvent sur la base de paiements mensuels

Les acheteurs d’une première voiture sont souvent attirés par des conditions de financement plus longues, des mensualités peu élevées ou des offres sans acompte. Celles-ci peuvent masquer le coût réel d’une voiture et ne tiennent pas compte des coûts de fonctionnement globaux. Par exemple, outre les paiements de voiture et les paiements d’intérêts, une assurance automobile complète est requise.

Erreur 4 :  nouveau c’est mieux

Les voitures neuves sont plus chères, souffrent d’une dépréciation plus élevée la première année et nécessiteront une couverture d’assurance plus élevée. Les voitures d’occasion sont déjà amorties, subissent moins de dépréciation future, sont moins chères et nécessitent moins d’assurance. Grâce à une meilleure fabrication et à un meilleur entretien, de nombreuses voitures d’occasion, même avec beaucoup de kilomètres, peuvent durer beaucoup plus longtemps. Les acheteurs d’une première voiture pourraient économiser beaucoup d’argent en achetant une voiture d’occasion et bénéficier d’autres avantages liés à l’achat d’une voiture d’occasion par rapport à une voiture neuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.