Faut-il obligatoirement avoir été un pilote de kart pour devenir pilote de course automobile de circuit sur GT ?

Faut-il obligatoirement avoir été un pilote de kart pour devenir pilote de course automobile de circuit sur GT ?

Pilote de course automobile est un métier hors du commun, réservé à une poignée de privilégiés. Comme beaucoup de métiers sportifs de haut niveau, il faut avoir une technique parfaite qui s’apprend suite à de nombreuses années d’entraînement. Très souvent, cela commence dès le plus jeune âge par la pratique du karting.

Mais faut-il à tout prix avoir pratiqué le karting étant jeune pour devenir pilote de course automobile ? 

Devenir pilote automobile 

La carrière de pilote automobile professionnel est un rêve pour beaucoup de jeunes passionnés de mécanique et de vitesse. Pourtant, très peu de pilotes amateurs arrivent à accéder à ce graal. La route est pavée d’obstacles car il faut savoir allier talent et connaissances sportives mais également disposer d’un budget minimum de départ pour pouvoir supporter tous les frais engendrés. 

Le plus souvent, les pilotes amateurs commencent leur carrière au volant d’un karting. Accessible dès l’âge de 7 ans, il permet d’acquérir les bases et de mettre un pied dans la compétition. C’est à ce moment-là que les jeunes pilotes se créent leur propre carnet de contacts qui leur sera indispensable pour leur future carrière. 

En pratiquant la discipline, les team-managers de F1 et les constructeurs repèrent les meilleurs d’entre eux et peuvent leur proposer de passer sous contrat. Les pilotes peuvent également intégrer un des nombreux programmes de formation proposés par des centres de formation ou des teams privés. 

Ainsi, l’apprentissage du métier au volant d’un karting semble être un passage obligé pour espérer accéder un jour à une carrière chez les pros. Cependant, le contre exemple existe aussi et certains grands pilotes automobiles ont réussi à faire leur trou sans passer par la case karting. 

Le parcours de Jonathan Sicart 

 Jonathan Sicart est l’un de ces grands pilotes qui a su exceller dans sa carrière bien qu’il n’ait pas suivi le cursus classique. Avec plus de 15 ans de carrière et des milliers de kilomètres d’asphaltes parcourus, Jonathan Sicart est devenu une figure emblématique du sport automobile avec plusieurs titres à son actif. 

Il a ainsi obtenu le titre de Champion du Monde des pilotes G3 en 2005 puis le titre de Vice-Champion d’Europe Ferrari en 2006 au Challenge Coppa Shell. Il a continué à exceller dans le milieu sportif automobile puisqu’il a décroché le trophée de Champion d’Europe GT4 pour le Trofeo Maserati en 2010. Il a ajouté par la suite beaucoup d’autres distinctions à son palmarès. 

Fort d’une expérience imposante dans le monde du circuit automobile, il est un réel exemple de réussite à suivre. Il a ainsi su s’imposer dans un milieu très concurrentiel et difficile sans avoir pratiqué le karting dès son plus jeune âge. 

L’excellent parcours de Jonathan Sicart est donc la preuve vivante qu’il n’existe pas un seul chemin pour accéder à une carrière de pilote professionnel. Le plus important étant la passion, le travail et la détermination. 

Pour ceux qui s’intéressent au parcours de Jonathan Sicart, vous pouvez suivre toutes ses actualités sur son site web.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *