Conseils pour économiser du carburant : nos conseils !

Avec la hausse des prix du carburant partout dans le monde, et plus particulièrement en France, une conduite efficace peut vous faire économiser beaucoup d’argent. Dans les faits, les techniques que vous allez voir ci-dessous permettent de réduire la consommation de carburant entre 6% et 12%.

Conduisez en douceur

Les changements brusques de rythme, les accélérations et les freinages brusques augmentent la consommation de carburant . Pour cette raison, il est important de conduire en douceur, d’anticiper la piste et d’effectuer les transitions en douceur. Les marches courtes doivent être réservées aux premières secondes de circulation et miser autant que possible sur les longues. Comme plus de révolutions impliquent une consommation de carburant plus élevée, vous devriez toujours essayer d’effectuer les changements avant 2 500 tr/min.

Arrêter le moteur pendant les arrêts longs

Maintenir la voiture en marche pendant de longs arrêts est contre-productif car cela surchauffe le moteur et augmente la consommation de carburant. Lorsqu’il s’agit de courts arrêts, par exemple aux feux de circulation, le moteur au ralenti consomme environ un litre par heure. Soyez particulièrement vigilant, surtout en voyage concernant ce point, notamment si vous décidez de louer une voiture en Argentine par exemple.

Maintenir une vitesse constante

Les changements de vitesse influent sur la consommation de carburant, il est donc préférable de maintenir la même vitesse tant que le trafic et la route le permettent. Il est prouvé que réduire la vitesse à 110 km/h sur autoroute permet d’économiser 11 % sur la consommation.

Utiliser le frein moteur

Dans la mesure du possible, on essaiera de s’arrêter en douceur en retirant le pied de l’accélérateur , profitant de la pression opposée au mouvement exercé par la transmission sur le moteur, avant d’appuyer sur la pédale de frein. Ainsi, la voiture freine progressivement sans dépendre de l’alimentation en carburant du moteur et sa consommation diminue. Pour cela, il est indispensable d’anticiper et de respecter la distance de sécurité.

Equilibre entre la climatisation et les fenêtres

La climatisation est l’un des facteurs non moteurs qui consomme le plus de carburant, entre 4% et 10%, tandis que l’ouverture des vitres à moyenne et haute vitesse crée l’effet de traînée : l’air pénètre dans la voiture et génère une résistance aérodynamique qui la ralentit et rend le moteur plus difficile à suivre. Il est préférable de toujours utiliser la fonction AUTO du système AC afin que le compresseur fonctionne de la manière la plus efficace pour atteindre la température souhaitée sans pénaliser la consommation. A partir de 80 km/h, lorsque l’aérodynamisme joue un rôle important, les vitres doivent toujours être fermées.

Surveiller la pression des pneus

Cela est essentiel en termes de sécurité, mais aussi en termes de conduite efficace. Une surveillance régulière de la pression des pneus permet d’économiser au moins 1,5 % de carburant . De plus, il convient de répartir correctement la charge dans le coffre afin d’équilibrer le poids du véhicule, ce qui nuit également à l’efficacité. Il faut savoir que transporter un porte-bagages pénalise la consommation.

Planifier l’itinéraire

Un itinéraire programmé est vital pour économiser . Des événements imprévus tels que des chocs, devoir s’arrêter en raison d’embouteillages ou se perdre sur des chemins inconnus peuvent prolonger inutilement le trajet, et par conséquent la consommation. Pour cette raison, mieux vaut étudier l’itinéraire, profiter du moment avec moins de trafic et utiliser le même trajet pour répondre à plusieurs besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.